Site d’éducation musicale


3è : Le chant diphonique, qu’est-ce cette technique dans les méditations?
19 mai 2009, 18:32
Filed under: Classes de 3ème

Cours de 3èmes du Lundi 17 Mai 2009

VOCABULAIRE :

Chant diphonique : technique de chant permettant à une seule personne de produire deux sons simultanés d’une seule voix. Un premier son, appelé le « bourdon », provient du fond de la gorge. Il est grave et constant et compose le fond du chant. Un second son plus aigu, appelé « harmonique », forme la mélodie. Le chant ainsi obtenu nous rappelle celui d’une guimbarde.

On retrouve ces techniques principalement en Mongolie, mais aussi dans les récitations de « Mantras » par les moines bouddhistes dans les monastères, et dans d’autres pays d’Asie du Nord, ou a quelques endroits du globe.

Explications et illustrations vidéos :

Ici vous pourrez entendre la mélodie connue de « L’Hymne à la Joie » de Beethoven utilisée dans sa 9è symphonie, uniquement avec des harmoniques (formée avec les voyelles…). Cette technique est impressionnante !

Je vous rappelle aussi que pour lundi 25 et mardi 26, des exposés sont attendus.

La consigne : par 2, 3, ou 4, faire une recherche pour un exposé d’environ 5 minutes, avec si possible audition à l’appui, d’une musique traditionnelle d’inspiration religieuse de votre choix. Cet exposé est à faire dans les 2 semaines, n’oubliez pas !!

Pour finir, voici notre tableau récapitulatif des diverses écoutes, avec leur lien religieux ou symbolique, et leures caractéristiques musicales traditionnelles, mis à jour :

Auditions proposées

Kirwani, Ravi Shankar

MISSA CRIOLLA,
A. Ramirez

CHANT DIPHONIQUE

Inspirations religieuses

Selon la mythologie indienne, c’est par un son que Brahmâ aurait crée l’univers. Des ragas (combinaisons de notes) différents sont utilisés selon l’époque de l’année, ou le moment de la journée. C’est au Moyen-âge, dans les temples que ce style a puisé son origine. Cette messe suit le même déroulement que l’office religieux catholique :
Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus.

Les paroles sont les mêmes, et sont de simples traductions du latin

Utilisée dans les mantras : la méditation, incantations permettant d’exercer un pouvoir sur les Dieux ou esprits maîtrisant le monde. Principalement en Mongolie, en Asie du Nord, dans les monastères ou divers endroits du globe.

Caractéristiques musicales

Instruments : tablas, sitar.

Couleurs : ragas.

Ici, uniquement instrumental.

Instruments : Charangos, Bombo, grelots, Quénas, spécifiques d’Amérique du Sud.

Rythmes : Carnavalito (Argentine), yaravi. Mélodies folkolriques d’Amérique du Sud

Caractéristiques : Bourdon d’une note fondamentale, avec des notes harmoniques simultanées
Publicités

2 commentaires so far
Laisser un commentaire

Pour l’exposé est-il possible de faire un questionnaire?

Commentaire par Thomas et Célia

Comment ça un questionnaire?
L’exposé est vraiment libre. Toutes les idées ou activités sont les bienvenues !
M. Trinkwell

Commentaire par Trinkwell N.




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :